Interprétation des résultats du test EPR (VARHOPE)
le 1er test après 4 minutes d'utilisation du SCIO

 

 

Les chiffres en jaune (V - A - R - H - O) doivent être normalement entre 60 et 100.

 

Les valeurs obtenues dans le test ne sont pas nécessairement des réactions en temps réel aux éléments actuels dans le corps du client mais peuvent être influencées par des circonstances au-delà du temps passé, présent ou futur.

La matrice principale contient plus de 10'800 substances qui ont été testées sur votre client. La valeur attribuée à chaque substance représente le niveau auquel le client a réagi à ces éléments. Veuillez prendre note que ces éléments ne représentent qu’une possibilité seulement. En aucun cas, cela ne certifie la présence certaine de ces substances dans le corps mais plutôt l’indice de réactivité énergétique du corps vis-à-vis de ces substances si elles étaient présentes dans son environnement immédiat ou en contact avec votre client.

 

Les données du VARHOPE sont obtenues par le tableau rouge ci-dessus.

Les valeurs du VARHOPE sont une indication des paramètres électriques du corps. Les valeurs faibles du VARHOPE indiquent généralement la faiblesse énergétique. Les gens sont généralement malades parce que leur système ne peut pas faire face aux facteurs de stress. Heureusement pour nous le système SCIO est un excellent outil pour identifier et réduire ces facteurs de stress ! Les données du VARHOPE ont été établies lors de la CALIBRATION.

 

Les parameters du VARHOPE peuvent être définis comme suit :

Le Voltage provient directement de l’amplitude du potentiel électrique de la peau. L'Ampérage est la quantité de particules chargées qui circulent et le Voltage est la pression derrière la circulation. Sans le Voltage et l’Ampérage il n’y a pas de vie. Tous les appareils de biofeedback mesurent le voltage qui est le potentiel électrique de la peau sous l’électrode.

L'Ampérage est calculé à partir de la quantité du courant sortant du corps sur une courte période de temps. Connaissant maintenant le potentiel électrique de la peau (Voltage) et l'impédance (Résistance) utilisant la loi d’Ohm de V = A x R (Voltage égal Ampérage multiplié par Résistance), nous pouvons calculer l’Ampérage d'un point mesuré d’une façon transcutanée. Dans l'industrie on se réfère à ceci comme une variable virtuelle mesurée. En utilisant les mathématiques simples nous pouvons établir les mesures globales de notre patient en Voltage, Ampérage et Résistance.

La Résistance est une mesure de comment une substance résiste à la circulation du courant. Dans une situation complexe de multiples liquides agissant comme des électrolytes et de multiples membranes, il y a des rehaussements de l’induction et de la capacitance du courant (magnétique et capacitance). La Résistance est mesurée en Ohms.

L'Hydratation. La stabilité active de l’eau concernant la quantité d'eau libre et sa capacité à pénétrer les membranes osmotiques. L’impulsion électrique du SCIO stimule l’osmose. Les changements de Voltage observés pendant le processus de Calibration nous donne un indice d’Hydratation (basé sur l’effet du proton libre).

L'Oxygénation est donné par l’éventail des scores d'Ampérage sur une période temps avec les signaux aberrants tels que le bruit de fond filtré. L’éventail des scores, entre maximum et minimum, reflète l'oxygénation en nous donnant un indice d'Oxygénation. Tandis que nous mesurons le Voltage et l’Ampérage changeants nous obtenons des scores virtuels d'inductance et de capacitance et cela nous permet de trouver un indice d’Hydratation et d’Oxygénation. Comme l'Ampérage change un peu avec chaque respiration, nous obtenons un indice d’Oxygénation en comparant les valeurs maximales et minimales. Nous avons besoin d’observer plusieurs respirations normales afin d’établir l’indice d’Oxygénation pendant la procédure de Calibration.

L'Equilibre des Protons. La polarité du signal et des indications globales collectives nous indique l'équilibre proton-électron. Ainsi le système a un indice qui peut être comparé aux normes des clients établies basées sur l’âge, le stress, les implants métalliques dans les dents, le comportement du fumeur et mode de vie. L'équilibre proton-électron (ou la stabilité dans la charge du client) affecte la polarité et le potentiel de repos. Les faibles changements dans ces profils électriques peuvent être mesurés. Nous mesurons cela globalement en tant que mesure de tout le corps.

L'Equilibre des Electrons. La polarité du signal et des indications globales collectives nous indique l'équilibre proton-électron. Ainsi le système a un indice qui peut être comparé aux normes des patients établies basées sur l’âge, le stress, les implants métalliques dans les dents, le comportement du fumeur et mode de vie. La pression proton-électron (ou la stabilité dans la charge du système] affecte la polarité et le potentiel de repos. Les faibles changements dans ces profils électriques peuvent être mesurés. Nous mesurons cela globalement en tant que mesure de tout le corps.

 

 

Voici un sommaire de l’interprétation des résultats du Test EPR

V = Voltage

Indique le niveau d’énergie hormonale qui produit l’électricité dans le corps. Le voltage indique l'état des fonctions surrénales et la force de volonté. La valeur normale se situe entre 80-100, en dessous de 50 = situation chronique.

A = Ampérage

Mesure le niveau d’ions électriques dans le corps. C’est la charge électrique du corps. Indique les fonctions du cerveau, le niveau de sérotonine, besoin d’amour, la force de vie. La valeur normale se situe entre 80-100, en dessous de 50 = situation chronique.

R = Résistance

Calculée à partir du Voltage et de l’Ampérage. Représente la santé en général, le système immunitaire ainsi que l’aisance de la circulation de l’énergie dans le corps. L’inflammation, la dégénérescence, la contamination au mercure (probablement les remplissages perméables d’amalgame dentaire), les blessures du passé, les opérations ou les ablations d’organes peuvent provoquer une baisse de la valeur de résistance. La valeur normale est de 80-100, en dessous de 50 = situation chronique,

H = Hydratation

Reflète l’absorption de l’eau du corps surtout au niveau cellulaire. La valeur normale se situe entre 80-100, en dessous de 50 = situation chronique.

0 = Oxydation / Oxygénation

Représente la facilité de l’écoulement de l’oxygène dans le sang par l’hémoglobine entre autre. Le Ph des tissus et du sang, entre autres, peut affecter le taux d’oxygénation et donc faire baisser cette valeur. La valeur normale se situe entre 80-100, en dessous de 50 = situation chronique.

P = Pression des protons

Reflète le pH énergétique du corps. Une valeur entre 65 et 70 indique la norme. Plus la différence entre les protons P et les électrons E est petite, plus le pH général est équilibré. Un écart important entre ces deux valeurs requiert une analyse plus approfondie.

Un corps qui a beaucoup de protons est très acide

E = Pression des électrons

Reflète l’ensemble du fonctionnement électrique du corps. C’est la mesure d’électrons disponibles. 70-75 est une lecture normale.

Le flow des électrons est impératif pour la santé du corps

La vitalité cellulaire

Indique la santé générale des cellules (sur 10). La vitalité cellulaire doit idéalement être plus haute que 6. Plus petite que 3 indique un déséquilibre. Les composantes qui l’affectent sont l’oxygénation, la digestion des protéines, L’hydratation des cellules, les problématiques avec le sang telles que l’anémie et la consommation des acides gras essentiels. Si cette valeur est basse, n’hésitez pas à recommander à votre client d’ajouter à son régime des acides gras essentiels (EFA). Le yoga, le Qi Gong, l’exercice ou même les exercices simples de